GAREF PARIS

GAREF PARIS

Expériences satellisables


Il s’agit d'expériences exceptionnelles destinées à être satellisées par une fusée. Ce type d'opération permet de prendre différentes mesures transmises simultanément au sol par un émetteur de télémesure, et aussitôt traitées sur informatique.

Article du Monde du 22 décembre 1981 :
cliquer ici



Ensemble de la charge utile Ariane L04
et sa coiffe dans la tour de lancement à Kourou :
la capsule Ariane technologique CAT 4
avec la sonde quadripolaire Thésée sur la gauche,
surmontée du VID (amortisseurs de vibrations),
lui-même placé sous Marecs A,
satellite de télécommunication maritime de l'ESA



Intégration de l'expérience Thésée
dans la capsule Ariane CAT du vol L04



Assemblage de l'expérience Thésée



Décollage du vol Ariane L04 à Kourou
le 20 décembre 1981 à 21h20 heure locale



THÉSÉE est une expérience réalisée par le Garef - une des plus complexes entreprises par les jeunes du club. La réalisation de cette expérience commença suite au concours "Ariane 80" organisé en 1978 par le Centre national d'études spatiales (Cnes) afin de promouvoir le lanceur européen Ariane auprès de la jeunesse. Le Garef remporta le 16 novembre de cette même année le premier prix à ce concours national, et ce, pour une proposition "d'étude de la densité électronique du plasma dans l'ionosphère entre 200 et 2 000 km de la Terre".

Au bout de quelques semaines, le principe d'installer l'expérience dans la CAT (capsule Ariane technologique) du vol L04 était adopté et les autorisations nécessaires, obtenues de la part de l'ESA (agence spatiale européenne). Les organismes aidant le club - le Centre national d'études des télécommunications (Cnet), le Cnes et la Ville de Paris - intensifièrent leurs financements pendant toute la durée de l'expérience. Le Cnes prit à sa charge la plus grande partie des dépenses pour les essais d'environnement spatial, les missions à Toulouse, la campagne de lancement au Centre spatial guyanais (CSG) à Kourou (50 jours, 6 personnes) et les opérations grâce aux stations de Diane KRU 92 et JBD Toulouse.

Le 20 décembre 1981, l'expérience Thésée a été satellisée grâce au vol Ariane L04. Pendant les 18 jours qui ont suivi, toutes les 10 heures et 30 minutes, l'équipe du Garef se rendait à la station Diane de Kourou pour recevoir les données du satellite en orbite de transfert géostationnaire et les traiter. L'expérience Thésée a fonctionné parfaitement jusqu'à épuisement des batteries de bord le 8 janvier 1982. Elle s'est consumée en entrant dans les couches denses de l'atmosphère probablement au cours de l'année 1987.




2 enveloppes "premier jour" (appelées aussi "FDC", de l'anglais First Day Cover)