GAREF PARIS

GAREF PARIS

Horus 5


Lancement réussi du ballon-sonde Horus 5 à La Courtine le 29 juillet 2006

Le Garef a pu lancer le samedi 29 juillet 2006 le ballon-sonde Horus 5 conçu et réalisé au cours de l'année.

Le lancement a eu lieu lors de la campagne nationale de lancements organisée conjointement par le Centre national d'études spatiales (Cnes) et l'association Planète Sciences du 24 au 31 juillet 2006 au camp militaire de La Courtine (Creuse). Étaient présents à ce grand rassemblement tous les club aérospatiaux de France et quelques clubs étrangers.


Objet de l'expérience

Le Garef voulait expérimenter un système avec 2 stations de réception : une station fixe qu'il a installée au sommet du Puy de Dôme ; l'autre mobile pour recevoir la position GPS du ballon jusqu'à son point d'atterrissage, ce que ne sait pas faire une station fixe compte tenu du vallonnement - l'objectif étant de pouvoir récupérer la nacelle rapidement et sans intervention d'hélicoptère.

Le Cnes et le ministère de la Défense avaient officiellement autorisé le Garef à utiliser une fréquence partagée avec le Cnes pour la télémesure du ballon Horus 5.


Lancement et récupération

Dès le décollage, la "chasse au ballon" a commencé pour prédire, en fonction des données reçues, son point de retombée. Mais les vents tournant en altitude ont fait tourner en bourrique l'équipe de récupération qui a parcouru toute la région !

Finalement, après un vol de 2 heures et 21 minutes où elle a culminé à 29 700 mètres, la nacelle s'est posée à 15 h 33. La télémesure a bien été reçue jusqu'à 102 secondes de l'atterrissage, et la nacelle a été récupérée dans un champ à 17 h 48. Objectif réussi !

Consulter le rapport de l'expérience Horus 5